La candela prometuda

Collecté en 1998 Sur les Communes de Manhac, Marcillac-Vallon, Onet-le-Château, Valady Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Ethnotexte

JOSETTE SÉRIEYS

née Bessière en 1927 à Saint-Mayme d'Onet le Château.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra dos carretièrs que anavan quèrre de vin a Marcilhac. Per la còsta de Valadin, avián tròp cargat e los chavals podián pas montar alara tustavan los chavals, renegavan.
Pièi vegèron una pichòta capèla aquí en dejóst.
Un se metèt a pregar :
“Grand sent d'aquela capèla, tiratz-nos d'aquel missant pas ! Per segur, te'n planjaràs pas, te cromparem una candela que, coma aquò, serà bèla !”
E sautava tant naut que podiá.
“Sauta pas tant naut inocent, que nos caldrà un fais d'argent !
– Laissa-me dire, qu’aqueste sent d’aicí nos tire pièi, aquela candela, veirem...” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...