La pregària dels segaires (Mon Diu…)

Collecté en 2000 Sur la Commune de Lestrade-et-Thouels Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Au XXe siècle, les anciens priaient encore en occitan. Dans les familles rouergates, la prière commune était de rigueur, surtout le soir.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

LÉON COSTES

né en 1936 à La Bessière de Lestrade.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra una prièra soi-disant que disián los se(g)aires autres còps. Fasián… I aviá tojorn de còlas, quoi, partissián ambe lo volam e ali(g)avan lo jorn e pièi quand la palha s'èra estorrada un briat, la nuèch, l'ali(g)avan. Enlà pièi sul matin fasián un briat de sòm dins una jaça enlà o… E dabans de s'endormir, disián aquel briat de prièra :

“Mon Diu,
Vos m'aimatz ieu,
Ieu vos aimi vos,
Ja(gu)em-nos aicí totes dos.”

E, lo lendeman matin, tornavan atacar, pardí. »
La prière des moissonneurs (Mon Dieu…)« C'était une prière que disaient soi-disant les moissonneurs autrefois. Ils faisaient… Il y avait toujours des équipes, quoi, ils partaient avec la faucille et ils liaient le jour et puis quand la paille s'était essorée un peu, la nuit, ils la liaient. Là-bas ensuite sur le matin ils dormaient un peu dans une bergerie par là-bas ou… Et avant de s'endormir, ils disaient ce bout de prière :

“Mon Dieu,
Vous vous m'aimez,
Moi je vous aime,
Couchons-nous ici tous deux.”

Et le lendemain matin, ils réattaquaient, bien sûr. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...