La muòla del rodièr

Collecté en 1994 par IOA Sur les Communes de Lescure-Jaoul, Morlhon-le-Haut Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les équidés servaient surtout pour les déplacements et pour la fenaison et la moisson. 

En pays pentus, on utilisait les ânes (ases) et les ânesses (saumas) pour le transport à bât (bast) et les mulets (muòls) et les mules (muòlas) pour le travail des coteaux (travèrs) ou le transport de la production vers les marchés.

Le rodièr est le charron (de ròda : roue).

Ethnotexte

MARIE-THÉRÈSE RICARD

née Calvignac en 1931 à Morlhon.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...