Vai-te'n Lucifèr !

Collecté en 1991 Sur les Communes de Laval-Roquecezière, Montfranc Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Marie-Louise Fontanilles avait appris ce magnifique noël à l'’école des sœœurs de Saint-Crespin pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle l’'avait même chantée alors à l’'occasion d’'une séance récréative organisée au profit des prisonniers de guerre. (CORDAE)

Son

MARIE-LOUISE FONTANILLES

née Caylet en 1927 à Fromental de Laval-Roquecézière.

Transcription

Occitan
Français
« Vai-te’n Lucifèr
Dins lo pus fons de l’Ifèrn,
Per nòstre salut,
Un Dius es nascut,
E per te punir,
Tròç de morre de monin.
Ai ai ai,
Que siás tu matat,
Que t’agem atrapat !

E tu Guilhaumet
Que ne pòrtas lo luquet,
Pren lo candelon,
Ambe l’amadon,
Lo cal alucar,
Lo buòu nos poiriá trucar.
Ai ai ai,
Vite cal partir,
Per i èstre de bon matin !

E tu Franceson
Qu’as un tan polit moton,
Lo te cal menar,
E lo ie donar,
E de ton present,
Veiràs que serà content.
Ai ai ai,
Per tu qun bonur,
D’estrenar ton Sauvur !

E tu Rafaèl
Quand veiràs lo rei del Cèl,
T’aginolharàs,
E l’adoraràs,
De mila potons,
Ie calfaràs los penons.
Ai ai ai,
Per tu qun bonur,
De baisar ton Sauvur !

Quita lo bèstial,
Jana, vai-te’n a l’ostal,
Faràs un pompon,
Lo faràs plan bon,
Ie metràs de mèl,
Lo faràs al rei del Cèl.
Ai ai ai,
Per tu qun bonur,
De regalar ton Sauvur !

Ai qu’es aimablet,
Vièrja, vòstre enfantonet,
Mès es tot jalat,
E me fa pietat,
De mon mantelon,
Se vos plai, acaptatz-lo.
Ai ai ai,
Qun paure present,
A… val pas tres liards d’argent !

Maire del Bon Dius,
Vos me fasètz compassion,
Venètz a l’ostal,
Serètz pas tant mal,
Vos farem caufar,
Manjaretz de nòstre pan.
Ai ai ai,
Que de pauretat,
Per nos guerir del pecat ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...