Los paredaires

Collecté en 1991 Sur les Communes de Lassouts, Pierrefiche Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Certains journaliers étaient embauchés pour construire ou réparer des murets (parets, paredons). On les appelait les paredaires.

On épierrait en travaillant la terre et on rassemblait les pierres dans un coin du champ, formant ainsi un clapàs. Les paredaires utilisaient ensuite ces clapasses pour bâtir leurs murets en pierre sèche.

Ce travail permettait de faire vivre ceux qui ne possédaient pas de véritable exploitation agricole.

Ethnotexte

Raymond VAYSSIÉ

né en 1930 à Lassouts.

Transcription

Occitan
Français
« Las pèças èran barradas ambe de parets, de pèiras. Dins lo temps, i aviá de tipes, partissián a la jornada per far de parets, tot l'ivèrn. Ieu l'ai pas vist. Apelavan aquò de paredaires. Aicí, i aviá de clapasses e de clapasses. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut Occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...