Lo lobatièr de Lapanosa

Collecté en 2000 Sur les Communes de Lapanouse-de-Cernon, St-Georges-de-Luzençon Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les anciens racontaient le temps où les loups rôdaient en Rouergue.

Dans l’est et le sud du département, des marginaux, les lobatièrs, lobatiás, lobtaires ou menaires de lops, apprivoisaient des loups et venaient rançonner les éleveurs dans leur ferme.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

MARIA (RENÉE) AUSSIBAL

née Cristol en 1926 à Lapanouse de Cernon.

Transcription

Occitan
Français
« Me contavan que, autres còps, li aviá de lobatièrs, sai pas cossí se ditz, qu'avián una dotzena de lops que los seguissián pertot e ne fasián çò que volián.
Contavan que, dins nòstre vilatge, a Lapanosa, aquel brave lobtaire, brave sai pas m'enfin, demandèt de pan o quicòm per sas bèstias qu'èran pas gaire plan vistas per degús. E la familha o la persona à laquelle o demandèt l'envoièt passejar.
Mès que nòstr'òme se pensèt : “Vas veire !”
Coma coneissiá a pus près lo país, sabiá qu'aquel òme aviá garbejat e que, dins un camp pas tròp luènh, aviá los balcèls totes prèstes. La nuèch, te parti(gu)èt ambe son tropèl de lops e lor comandèt de desmargar, de demolir totes aquelses balcèls.
Lo lendeman, aquò èra pas caucat mès pauc se'n mancava… »
Le meneur de loups de Lapanouse
« Ils me racontaient que, autrefois, il y avait des meneurs de loups, je ne sais pas comment ça se dit, qui avaient une douzaine de loups qui les suivaient partout et ils en faisaient ce qu'ils voulaient.

Ils racontaient que, dans notre village, à Lapanouse, ce bon meneur de loups, bon je ne sais pas mais enfin, demanda du pain ou quelque chose pour ses bêtes qui n'étaient bien vues de personne. Et la famille ou la personne à laquelle il le demanda l'envoya promener.
Mais notre homme pensa : “Tu vas voir !”
Comme il connaissait à peu près le pays, il savait que cet homme avait mis ses céréales en gerbes et que, dans un champ pas trop loin, il y avait les gerbiers tout prêts. La nuit, il partit avec son troupeau de loups et il leur demanda de démonter, de démolir tous ces gerbiers.
Le lendemain, tout n'était pas dépiqué mais il s'en manquait de peu… »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...