Sul camin d'a Perpinhanh…

Collecté en 2000 Sur les Communes de Laissac, Prades de Salars Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Si le thème quelque peu grivois de cette chanson se prête bien à l'animation d'un repas de noce, elle fait aussi allusion aux migrations de métier et pouvait servir de chant de travail, en l'occurrence de missonièira.

Les missonièiras sont des chants de moissons dont le rythme assez lent s'accordait au travail des moissonneurs.

Anciennement attestée, elle existe en de nombreuses variantes en Rouergue et dans les autres provinces occitanes.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

FERNAND CHAUCHARD

né en 1931 à Prades de Salars.

Transcription

Occitan
Français
« Sul camin d’a Perpinhan, (bis)
Un lai pèrd, l’autre lai ganha,
Chim, chim e cham,
Un lai pèrd, l’autre lai ganha.

Ieu lai ai ben tot perdut, (bis)
Lai ai perduda ma mia,
Chim, chim e cham,
Lai ai perduda ma mia.

End l’anarai ieu cercar ? (bis)
Amont sus las montanhas,
Chim, chim e cham,
Amont sus las montanhas.

I rencontrère un cabaret, (bis)
Tengut per tres junas Joanas,
Chim, chim e cham,
Tengut per tres junas Joanas.

Que m’invitèron a sopar, (bis)
A sopar, a cochar amb elas,
Chim, chim e cham,
A sopar, a cochar amb elas.

Per sopar, sopère ben, (bis)
Mès non pas per cochar amb elas,
Chim, chim e cham,
Mès non pas per cochar amb elas.

"Ieu cocharai al pè del fuòc, (bis)
Dessús un cluèjon de palha,
Chim, chim e cham,
Dessús un cluèjon de palha."

Vèrs onze oras, mièjanuèch, (bis)
Me foton fuòc a la palha,
Chim, chim e cham,
Me foton fuòc a la palha.

Ieu me levère vitament, (bis)
Me'n anère cochar amb elas,
Chim, chim e cham,
Me'n anère cochar amb elas.

La pus jove de las tres, (bis)
Se'n dolguèt uèch o nòu meses,
Chim, chim e cham,
Se'n dolguèt uèch o nòu meses. »
Sur le chemin de Perpignan…
« Sur le chemin de Perpignan, (bis)
L'un y perd, l'autre y gagne,
Tchim, tchim et tcham,
L'un y perd, l'autre y gagne.

Moi j'y ai bien tout perdu, (bis)
J'y ai perdu mon amie,
Tchim, tchim et tcham,
J'y ai perdu mon amie.

Où irai-je la chercher ? (bis)
Là-haut sur les montagnes,
Tchim, tchim et tcham,
Là-haut sur les montagnes.

J'y rencontrai un cabaret, (bis)
Tenu par trois jeunes Jeanne,
Tchim, tchim et tcham,
Tenu par trois jeunes Jeanne.

Qui m'invitèrent à souper, (bis)
À souper, à coucher avec elles,
Tchim, tchim et tcham,
À souper, à coucher avec elles.

Pour souper, je soupai bien, (bis)
Mais pas pour coucher avec elles,
Tchim, tchim et tcham,
Mais pas pour coucher avec elles.

“Je coucherai près du feu, (bis)
Sur une petite botte de paille,
Tchim, tchim et tcham,
Sur une petite botte de paille.”

Vers onze heures, minuit, (bis)
Elles foutent le feu à la paille,
Tchim, tchim et tcham,
Elles foutent le feu à la paille.

Je me levai en vitesse, (bis)
Je m'en allai coucher avec elles,
Tchim, tchim et tcham,
Je m'en allai coucher avec elles.

La plus jeune des trois, (bis)
En souffrit huit ou neuf mois,
Tchim, tchim et tcham,
En souffrit huit ou neuf mois. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...