La bona annada

Collecté en 2000 Sur les Communes de Laissac, Palmas Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Au Premier de l'An, les enfants passaient chez les voisins pour leur souhaiter la bonne année en récitant une formule en occitan et obtenaient généralement une étrenne.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

RAYMONDE AYFRE

née Costes en 1934 à Palmas.

Transcription

Occitan
Français
« Al Premièr de l'An, dins lo temps, ara aquò se fa pas plus, los enfants anavan soetar la bona annada d'ostal en ostal per avure una peceta.
E alara lor disiam, en dintrent :
“Bonjorn, vos soetam una bona annada acompanhada de bèlcòp maissas !”
E pardí de còps aviam pas qu'un bonbon o una peceta traucada de cinc sòus, aquò èra à l'époque, mès èrem contents ! »
La bonne année
« Au Premier de l'An, dans le temps, aujourd'hui cela ne se fait plus, les enfants allaient souhaiter la bonne année de maison en maison pour avoir une petite pièce.
Et alors nous leur disions, en rentrant :
“Bonjour, nous vous souhaitons une bonne année accompagnée de beaucoup d'autres !”
Et évidemment parfois nous n'avions qu'un bonbon ou une petite pièce trouée qui était de cinq sous à l'époque, mais nous étions contents ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...