Fileuse au grand rouet à manivelle (rodet, torn), à La Garrigue, 1950-1955

Sur la Commune de Laguiole Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Fileuse au grand rouet (rodet, torn) à manivelle, à La Garrigue, 1950-1955

Mme Raynal.

Lo rodet

« “Veux-tu apprendre à filer ? me dit maman hier soir quand je revenais de l’école. – Oui !” Voici comment on fait pour filer au torn composé d’une grande roue avec une manivelle qui fait tourner un fuseau. Maman place une tige de gentiane sèche et creuse au fuseau. Elle y attache un bout de fil et tourne tout doucement la manivelle d’une main pour que le fil ait le temps de se tordre, tandis que de l’autre, elle laisse glisser entre le pouce et l’index la laine cardée. Au bout d’un moment, elle enlève la tige de gentiane garnie de fil et en met une autre, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’elle ait fini de filer la laine. Ça ne va pas très vite car, ensuite, il faut doubler ou tripler le fil et le retordre. Nous n’en filons plus beaucoup, nous donnons les toisons de brebis à une filature d’Espalion et on nous rend de la laine prête à tricoter. Louis Orlhac, 14 ans. » (Extrait de Le Petit Montagnard [journal scolaire], juin 1955)

Fialaira al torn a La Garriga de Laguiòla.

Photo

Fileuse au grand rouet à manivelle (rodet, torn), à La Garrigue, 1950-1955
© PERET Adrienne

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...