La gèrla, la fresaira, lo cachador…

Collecté en 1996 par IOA Sur la Commune de Lacroix-Barrez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Comme sur l'Aubrac, on pratiquait la transhumance bovine.

Transhumer se disait mudar.

Les terres à pâturage d'altitude étaient appelées montanhas.

On y fabriquait la fourme.

La gèrla servait à contenir le lait de la traite, la cachaira pressait le caillé (de cachar : presser), la fresaira brisait la tome fraîche et le cachador pressait les fourmes en moules.

Ethnotexte

ROBERT DELMAS

né en 1931 à Cayrac de Lacroix-Barrez.

Transcription

Occitan
Français
« I aviá la gèrla, la barra per portar la gèrla amb una còrda, la fresaira, lo cachador e la cachaira. Tot aquò per far lo fromatge. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...