Per acabar lo plonjon

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de Lacalm Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les moissons mécanisées ont succédé aux moissons avec la falç ou lo volam autour de la Première Guerre mondiale. Il y eut tout d’abord des machines gavelairas, puis des ligairas.

Au champ, on empilait les gerbes (garbas ou guèrbas) horizontalement en croisillons (crosèls) ou verticalement en quilhons, selon les céréales cultivées.

Parfois, on faisait même de petits gerbiers (plonjons) équivalant au chargement d’un char.

Sur l'aire de battage, on déchargeait les chars pour ériger un ou plusieurs grands plonjons.

Ethnotexte

JEAN-LOUIS JUGIEU

né en 1945 à Lacalm.

Transcription

Occitan
Français
« Per acabar lo plonjon, las darrièiras guèrbas, las estacàvem una a l’altra. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...