La campana de La Trinitat

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de Lacalm Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La tradition orale occitane regorge de témoignages relatant la protection des objets sacrés par les populations pendant l'époque révolutionnaire (cloches noyées ou enterrées pour qu’elles ne tombent pas entre les mains des révolutionnaires, objets cultuels cachés dans la nature ou dans des maisons particulières…).

On sonnait les cloches par temps d’orage pour éloigner les risques de grêle. La cloche de La Trinitat (15) était renommée pour son efficacité en la matière.

Ethnotexte

MARCELLE LE LIGNÉ

née Fabre en 1928 à Lacalm, décédée en 2019.

Transcription

Occitan
Français
« La campana de La Trinitat, aquò’s una campana que avián trobada al lac de Lacasson. L’amassèron e la metèron al cloquièr de La Trinitat.
Quand un auratge menaçava, la fasián sonar. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...