Alphonse Hilarian Fraysse, missionari en Novèla-Caledoniá

Collecté en 1994 Sur les Communes de La Salvetat-Peyralès, Savignac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Beaucoup d’enfants du Rouergue, pays de familles nombreuses et terre de vocations, sont devenus missionnaires. Loin de leur pays, ils n'oubliaient pas leur langue maternelle : l'occitan.

« Alphonse Hilarian [Fraysse], né en 1842, devint évêque de Nouméa où il fit bâtir la cathédrale. Son action missionnaire se traduisit par l'érection d’une cinquantaine d'églises et de chapelles. Son frère, Célestin, né en 1851, le rejoignit en Nouvelle-Calédonie. » (D'après le Bulletin communal de La Salvetat-Reyralès, janvier 1992)

Ethnotexte

JEAN ET ELISE ROUSSILLE

né en 1927 à La Salvetat-Peyralès ; née Bousquet en 1930 à Savignac, décédée en 2008.

Transcription

Occitan
Français
« Aviái un oncle que èra anat en Novèla-Caledoniá amb un evesque del Bibal.
Deviá far sèt ans de servici, alara l'evesque li diguèt de venir pendent sèt ans en Novèla-Caledoniá.
Èra fabre e, aval, aviá de cavalas polinièiras per raportar. Comandava sèt o uèit tipes que fasián los fabres.
Quand veniá al Bibal, aviá una veitura especiala per el.
Aquel evesque, aquò es el que faguèt far la catedrala de Nouméa e una quarantena de glèisas. Aquò èra dins las annadas 1860-70. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...