Lo pairastre

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de La Rouquette, Vailhourles Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Lauréa ROSSIGNOL

née Roques en 1922 à Font-Rosal de La Rouquette.

Transcription

Occitan
Français
« A l'ostal, aviam pas que l'oncle qu'èra tombat d'una ataca una setmana après la mòrt de ma maire. Disiam lo tòntòn, autres còps, mès èra nòstre pairastre. Mès lo dever nos disiá alèra de lo sonhar coma un paire. Disián :
“Vos a presas totas chas el, coma s'èra lo papà, lo cal sonhar.” »
Le beau-père
« À la maison, nous n'avions que l'oncle qui avait eu une attaque une semaine après la mort de ma mère. Nous disions le tonton, autrefois, mais c'était notre beau-père. Mais le devoir nous imposait alors de le soigner comme un père. Ils disaient :
“Il vous a prises toutes chez lui, comme s'il était votre père, il faut le soigner.” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...