Lo perroquet

Collecté en 1994 par CORDAE Sur la Commune de La Cavalerie Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Nous avons déjà enregistré cette chanson auprès de Marcel Bacou, d'Anglès, dans le département du Tarn, qui la tenait de ses parents originaires de La Salvetat-sur-Agout (Hérault).

Jean-Noël Pelen en recueillit également une variante dans les Cévennes.

Les oiseaux interviennent fréquemment dans la littérature orale où ils symbolisent les relations amoureuses sous des registres les plus divers. (CORDAE)

Son

JULES (JOSEPH) CADILHAC

né en 1912 à La Cavalerie.

Transcription

Occitan
Français
« D’aquò d’aquí i a una mesada,
Que ma paura grand es entarrada,
Que siesca dins la nuèch o dins la vesprada,
O pòde pas tirar de ma pensada.
Abans de morir me di(gu)èt : “Janet,
Siasques brave enfant e siasques plan satget,
Siasques brave enfant e siasques plan satget,
Te farai cadòt d’un polit perroquet !”

Repic :
E a… lo bèl caquet que n’a mon perroquet,
Caqueta d’aicís, caqueta d’alai,
Parla coma un libre, ditz tot çò qu’es vrai,
E a… lo bèl caquet que n’a mon perroquet !

De nòstre temps las junas filhetas,
Portavan pas faus-còl, portavan pas manchetas,
Ara las vesètz suls grands bolevards,
Raubas en fanfara, plumas de canard,
La figura blèma, podrada de fard,
Se lèvan a tota ora e se còchan plan tard.

Dins nòstre quartièr i a una bigòta,
Que ne manja pas res talament qu’es devòta,
De son nom d’ostal l’apèlan la Charlòta,
E per son escaïs l’apèlan la Bigòta.
Aquela gusassa ambe son èr trompur,
L’autre jorn la vegère dins un canton escur,
L’autre jorn la vegère dins un canton escur,
Que se potonejava amb un artilhur. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...