Los brots, la fuèlha

Collecté en 1999 par IOA Sur les Communes de La Capelle-Bleys, Rieupeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L’ébranchage des arbres permettait de compléter l’alimentation des bêtes ou de les nourrir quand le foin manquait. Les branches (los brots) étaient rassemblées en fagots (cluèges, clèges) ou effeuillées (desfuelhats, desfelhats) pour être distribuées aux animaux. 

Sur le Ségala, on utilisait le chêne (garric), le frêne (fraisse) ou l'ormeau (onc).

Ethnotexte

Paul BRUEL

né en 1929 à Rieupeyroux.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...