Las bartas

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de La Bastide-l'Évêque, Rieupeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les anciens racontaient le temps où les loups rôdaient en Rouergue.

Avant les apports de chaux (cauç) ayant permis la mise en culture des terrains acides, les friches (bartas) du Ségala étaient propices à la présence du loup.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Yves LACASSAGNE

né en 1928 à Cabanes de La Bastide, décédé en 2017.

Transcription

Occitan
Français
« N'i a ajut mès los darrès… Mon paire n'a ajut vistes mès mon paire èra nascut en 83. Aquò èra dabans 1900.
A-n-aquela epòca enquèra a Riupeirós, amont, aquò èra pas que de bartas. Sabètz que Riupeirós es vengut après… Après la Guèrra de 70, aquò èra pas que de bartas. Aquò's la Guèrra de 14 que portèt bravament de cauç per asoplir la tèrra. »
Les genêtières
« Il y en a eu mais les derniers... Mon père en a eu vu mais mon père était né en 83. C’était avant 1900.
À cette époque encore à Rieupeyroux, là-haut, ce n’était que des genêtières. Vous savez que Rieupeyroux est devenu après… Après la Guerre de 70, ce n’était que des genêtières. C’est la Guerre de 14 qui apporta beaucoup de chaux pour assouplir la terre. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...