L'aigardent

Collecté en 1999 par IOA Sur les Communes de La Bastide-l'Évêque, Vabre-Tizac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

On faisait de l’eau de vie (aigardent) de marc de raisin (triaca, draca, raca), de pomme (poma), de poire (pera) ou de prune (pruna).

Le propriétaire de l'alambic était l'alambicaire.

Ethnotexte

Elie CASTÈS

né en 1923 à Fourniès de La Bastide-l'Evêque.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...