Las castanhaus

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Huparlac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

En Rouergue, les terrains cristallins de moyenne altitude, comme les ségalas de granit (barena) ou de schiste (sistre) et les rougiers étaient propices au castanhièr, arbre à pain du pauvre.

Les versants des vallées d’Olt et de Truyère étaient plantés de castanhaus exploitées par les Costovins.

Le castanhièr montait relativement haut puisqu’on en trouve au-dessus de Saint-Amans et autour de Saint-Symphorien.

Ethnotexte

HENRI FABRE

né en 1934 à La Vayssiérie d'Huparlac, décédé en 2020.

Transcription

Occitan
Français
« I aviá de castanhièrs sul planièr [Uparlac]. Vos fariái veire las socas ! Aquò’s pas lo país de las castanhas mès i aviá de castanhas. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...