J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le Ségala put produire autre chose que du seigle (segal) grâce à l'apport de chaux (calç, cauç) : pommes de terre (patanon, trufas), blé (blat)… Se développa ensuite l'élevage bovin.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

RENÉ DOUZIECH

né en 1941 à La Combe de Pradinas.

Transcription

Occitan
Français
« Aquí, sèm en plen sus la comuna de Pradinàs mès sèm en plen dins lo Segalar. En faça avèm Naucèla qu'es juste en faça nautres, aquí, pièi i a Aubanhac davant, Sauvatèrra, pièi un briat pus luènh avèm Joèls, pièi Gramont, darrèr ieu Castanet e darrèr, sus man drecha, Riupeirós en plen cur del Segalar.
Lo Segalar ven del nom se(g)al, le seigle.
A l'epòca, lo Segalar èra pas cultivable, caliá que portèsson de cauç per lo rendre plen cultivable als agriculturs, per poire far de patanons, de se(g)al e totas las autras cerealas.
Aquí, al debut, lo se(g)al… Me rapèli que semenavan de se(g)al. Lauravan mème ambe las vacas, ambe los buòus. O ai cone(g)ut tot aquò.
Lo cambiament, aquò's las annadas 50 que la mecanizacion comencèt d'arribar, los tracturs comencèron d'arribar e los agriculturs, totes evoluèron. Fasián mai que mai de patanons e de se(g)al tanben mès mens e apièi se fa(gu)èt de cerealas, de blat e autres. E pièi l'elevatge que arribèt per la suita. Dins lo Segalar pièi se cultivèt pièi lo ray-grass, l'èrba per las vacas lachièiras, e ara actualament aquò's las vacas lachièiras que dominan. Enfin i a las vacas a vianda atanben, tot.
Los anciens que nos rapelam aquò a plan cambiat, avèm cone(g)uda tota l'evolucion. »
Le Ségala
« Là, nous sommes en plein sur la commune de Pradinas mais nous sommes en plein dans le Ségala. En face nous avons Naucelle qui est juste en face de nous, là, puis il y a Albagnac devant, Sauveterre, puis un peu plus loin nous avons Jouels, puis Gramond, derrière moi Castanet et derrière, sur la droite, Rieupeyroux en plein cœur du Ségala.
Le Ségala vient du nom segal, le seigle.
À l’époque, le Ségala n’était pas cultivable, il fallait qu’ils portent de la chaux pour le rendre bien cultivable aux agriculteurs, pour pouvoir faire des pommes de terre, du seigle et toutes les autres céréales.
Là, au début, le seigle... Je me souviens qu’ils semaient du seigle. Ils labouraient même avec les vaches, avec des bœufs. J’ai connu tout ça.
Le changement, c’est les années 50 quand la mécanisation commença à arriver, les tracteurs commencèrent à arriver et les agriculteurs, tous ils évoluèrent. Ils faisaient surtout des pommes de terre et du seigle aussi mais moins et ensuite on fit des céréales, du blé et autres. Et puis l’élevage qui arriva par la suite. Dans le Ségala ensuite on cultiva le ray-grass, l’herbe pour les vaches laitières, et maintenant actuellement ce sont les vaches laitières qui dominent. Enfin il y a les vaches à viande aussi, tout.
Les anciens qui nous souvenons, ça a bien changé, nous avons connu toute l’évolution. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...