Lo damantau a la revèrs

Collecté en 2000 Sur la Commune de Graissac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Dans tous les pays et à toutes les époques, les jeteurs de sorts et autres emmascaires, empatufaires ou devinhaires ont fait partie de la sociabilité locale.

Il existait plusieurs techniques pour se protéger des sorciers : porter un vêtement à l'envers, faire cuire des clous, frapper un mannequin représentant le jeteur de sorts, réciter une formule, porter plusieurs couvre-chefs à la fois…

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

MARIE-THÉRÈSE LONG

née Prat en 1944 à Mourmentrès de Graissac.

Transcription

Occitan
Français
« Quand èrem pichonas, un còp ma grand-maire aviá metut lo damantau a la revèrs. O li fasiam remarcar e la grand-maire nos respondèt :
“A ben atau las sorcièiras m'escamparàn pas un sòrt !” »
Le tablier à l'envers
« Quand nous étions petites, une fois, ma grand-mère avait mis son tablier à l’envers. Nous le lui faisions remarquer et ma grand-mère nous a répondu :
“Eh bien comme ça les sorcières ne me jetteront pas un sort !” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...