Lo lebraudon

Collecté en 2000 Sur la Commune de Gaillac-d'Aveyron Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette formule se récite en caressant la paume de la main de l'enfant, puis en désignant les doigts (du pouce vers l’auriculaire) et en terminant par des chatouilles dans le creux de la main.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JEANINE BESSODES

née en 1936 à Gagnac de Gaillac d'Aveyron.

Transcription

Occitan
Français
« Vos vau dire aquò que me disiá ma grand-maire quand veniá me penchenar, quand ma pichota sòrre èra nascuda :

“En passent per un pradelon,
Ai vist un lebraudon,
En passent per una pradeleta,
Ai vist una lebreta,
Aquel d'aquí lo vegèt,
Aquel d'aquí l'atapèt,
Aquel d'aquí lo sangnèt,
Aquel d'aquí lo mangèt,
E aquel d'aquí cridava : “Cui, cui, cui, cui !
Pòrta-me'n un pauc dins lo topin !” »
Le petit lièvre
« Je vais vous dire ce que me disait ma grand-mère quand elle venait me peigner, quand ma petite sœur était née :


“En passant par un petit enclos,
J'ai vu un petit levraut,
En passant par une petite prairie,
J'ai vu une petite hase,
Celui-ci le vit,
Celui-ci l'attrapa,
Celui-ci le saigna,
Celui-ci le mangea.
Et celui-ci criait : “Cui, cui, cui, cui !
Porte-moi en un peu dans le pot !” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...