La cançon de Joaneta

Collecté en 2000 Sur les Communes de Gaillac-d'Aveyron, Lassouts, Rodelle Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette pastorèla, très populaire en Rouergue, semble remonter au moins au XIXe siècle.

Elle est ici illustrée par un film tourné à Puech-Gros de Bezonnes en 1989 par Francis Falguières.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

MICHEL LACAZE

né en 1932 à Lassouts.

Transcription

Occitan
Français
« Quand lo pastron se'n va gardar, (bis)
Se'n va sonar Joaneta, lalà,
O lalà, Joaneta lalà,
Se'n va sonar Joaneta.

“Joaneta end anarem gardar, (bis)
Per plan passar una orada, lalà,
O lalà, Joaneta lalà,
Per plan passar una orada ?

– Aval, aval al fons del prat, (bis)
L'èrba serà fresqueta, lalà,
O lalà, Joaneta lalà,
L'èrba serà fresqueta.”

Lo pastron quitèt son mantèl, (bis)
Per far assetar Joaneta, lalà,
O lalà, Joaneta lalà,
Per far assetar Joaneta.

“Joaneta aquí nos cal jo(g)ar, (bis)
Tota nòstra fortuna, lalà,
O lalà, Joaneta lalà,
Tota nòstra fortuna.

– Mès quand aurèm tant jo(g)at, (bis)
La nuèch serà tombada, lalà,
O lalà, Joaneta lalà,
La nuèch serà tombada.

Qué me dirà la miá mamà, (bis)
D’èstre tant demorada, lalà,
O lalà, Joaneta lalà,
D’èstre tant demorada ?

– Que sans un brave pastorèl, (bis)
Lo lop t’auriá manjada, lalà,
O lalà, Joaneta lalà,
Lo lop t’auriá manjada.”

Aquela d'aquí l'aviái apresa en gardent las fedas, voilà, en fasent lo pastorèl. Sabiái qualques mots e pièi bon, entre pastres, n'i aviá totjorn un que la sabiá. Ça fait que arrivàvem totjorn a l'aprene coma aquò. »
La chanson de Jeannette
« Quand le petit berger s'en va garder, (bis)
Il s'en va appeler Jeannette, lala,
Oh lala, Jeannette lala,
Il s'en va appeler Jeannette.

“Jeannette où irons-nous garder, (bis)
Pour bien passer une heure, lala,
Oh lala, Jeannette lala,
Pour bien passer une heure ?

– Là-bas, là-bas au fond du pré, (bis)
L'herbe sera toute fraîche, lala,
Oh lala, Jeannette lala,
L'herbe sera toute fraîche.”

Le petit berger quitta son manteau, (bis)
Pour faire asseoir Jeannette, lala,
Oh lala, Jeannette lala,
Pour faire asseoir Jeannette.

“Jeannette ici il nous faut jouer, (bis)
Toute notre fortune, lala,
Oh lala, Jeannette lala,
Toute notre fortune.

– Mais quand nous aurons tant joué, (bis)
La nuit sera tombée, lala,
Oh lala, Jeannette lala,
La nuit sera tombée.

Que me dira ma maman, (bis)
D'être restée autant, lala,
Oh lala, Jeannette lala,
D'être restée autant ?

– Que sans un gentil berger, (bis)
Le loup t'aurait mangée,
Oh lala, Jeannette lala,
Le loup t'aurait mangée.”

Celle-ci je l'avais apprise en gardant les brebis, voilà, en faisant le berger. Je connaissais quelques mots et puis bon, entre bergers, il y en avait toujours un qui la connaissait. Ça fait que nous arrivions toujours à l'apprendre comme ça. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...