Clàs, clàs, clàs…

Collecté en 2000 Sur la Commune de Gaillac-d'Aveyron Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Au printemps, au moment de la montée en sève, on fabriquait des trompes en écorce (còrnas), des anches (caramèlas) et des sifflets (estuflets).

Pour retirer l'écorce, il fallait réciter une formule incantatoire.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JEANINE BESSODES

née en 1936 à Gagnac de Gaillac d'Aveyron.

Transcription

Occitan
Français
« Quand èrem pichons, nos avián apres a far d'estuflets e de cantarèlas ambe de fraisse e, per far sortir l'escòrça, caliá dire :

“Durbís, durbís lo polalhièr,
Quatre damas sul lenhièr,
Se sortisses pas d’aquí,
Te fotrai dins un bartàs,
E n’entendràs ni campana ni res,
Clàs, clàs, clàs, clàs !”

E lo boès sortissiá tot sol. »
Glas, glas, glas…
« Quand nous étions petits, ils nous avaient appris à faire des sifflets et des anches avec du frêne et, pour enlever l'écorce, il fallait dire :


“Ouvre, ouvre le poulailler,
Quatre dames sur le bûcher,
Si tu ne sors pas de là,
Je te foutrai dans une haie,
Et tu n'entendras ni cloche ni rien,
Glas, glas, glas, glas !”

Et le bois sortait tout seul. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...