Lo cròcapalha

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Florentin-La Capelle Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les premières machines, appelées cròcapalhas, étaient actionnées soit par des hommes, soit par un manège.

Après, il fallait venter le grain au tarare (ventador, ventaire).

Le grain était conservé dans des coffres au grenier.

Ethnotexte

JEAN TEYSSÈDRE

né en 1923, décédé en 2000.

Transcription

Occitan
Français
« Al cròcapalha, caliá amassar la palha e pièi ventar lo blat. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...