Les tres capèls

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Florentin-La Capelle Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Dans tous les pays et à toutes les époques, les jeteurs de sorts et autres emmascaires, empatufaires ou devinhaires ont fait partie de la sociabilité locale.

Il existait plusieurs techniques pour se protéger des sorciers (sorcelors) : porter un vêtement à l'envers, faire cuire des clous, frapper un vêtement au sol, réciter une formule, porter plusieurs couvre-chefs à la fois…

Ethnotexte

François SAUREL

né en 1924 à Florentin.

Transcription

Occitan
Français
« N’i aviá un, èra un pauc supersticiós, portava totjorn tres capèls, per pas èsser ensorcelat. Se(g)urament dos bonets e un capèl. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...