Las cots

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Florentin-La Capelle Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les faucheurs (dalhaires) portaient leur pierre à aiguiser (cot) à la ceinture, dans un étui en bois (codièr) souvent rempli d’eau.

Ethnotexte

MARCEL AJALBERT

né en 1936 à Brésans (15).

Transcription

Occitan
Français
« I aviá de cots qu’èran bèlcòp melhoras que d’altras. Aquelas qu’avián una vena blanca èran las melhoras. Aquelas que l’òm metiá dins l’ai(g)a e qu’avián la color d’una truita èran bonas, mès èran tròp finas. Venián d’Italia. Las fasián margar amb un fèrre per ce que i tenián. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...