Far barrièira

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Florentin-La Capelle, Montpeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

“Far barrièira” signifiait monter une barrière symbolique à l'occasion d'un mariage, peut-être pour empêcher la mariée de quitter son pays, imposer un rite de passage au marié (nòvi) étranger à la communauté ou faire payer sa trahison au clan des célibataires…

Il s'agissait souvent d'une table sur laquelle on offrait la fouace et le vin blanc, à l'issue de la cérémonie.

Dans certaines familles, on allait “far barrièira” au café du village.

Parfois, plusieurs barrièiras étaient organisées pour un même mariage.

Ethnotexte

EMILIE COSTES

née Vieillescazes en 1922 à Montpeyroux.

Transcription

Occitan
Français
« I aviá la fo(g)assa, chai. Mès l’ai pas vist. Apelavan aquò “far barrièira”. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...