Escaisses de Florentinh

Collecté en 1999 Sur la Commune de Florentin-La Capelle Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Des escaisses (surnoms) collectifs, parfois péjoratifs, étaient souvent attribués aux habitants d'un village par ceux d'un village voisin et rival ou par les ruraux des environs.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ANDRÉ LATTES

né en 1930 à Paris.

Transcription

Occitan
Français
« Nautres sèm d’Aissiaus, disián :
“Renegats d’Aissiaus,
Venta-civadas d’a Sa(l)uèjas,
Caça-gusaràs d’al Cassanhard,
Trufaires d’al Moissant,
Nica-nhacas d’a La Banida,
A Biu-l’Ai(g)a, i buvon l’ai(g)a,
A Sent-Amanç, son de gormands,
A Camporiés, son de bons obrièrs…”
E d’afaires aitau. »
Renégats d’Ayssiols
« Nous sommes d’Ayssiols, les gens disaient :
“Renégats d’Ayssiols,
Vente-avoines de Saluéjouls,
Chasse-fripon du Cassagnard,
Moqueurs du Moissan,
Nique-niaques de La Banide,
À Bioulaygue, ils boivent de l’eau,
À Saint-Amans, ils sont gourmands,
À Campouriez, ils sont bons ouvriers...”
Et des choses comme ça... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...