Me promenant tot lo long del rivatèl…

Collecté en 1995 par CORDAE Sur la Commune de Flavin Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Nous connaissons plusieurs versions de cette chanson déjà collectée, notamment sur le canton d'Entraygues et sur le Ségala.

Nous en avons enregistré un autre exemple auprès de Emile Grimal de Trémouilles.

Alfred Cazals la tient de sa mère. (CORDAE)

Son

ALFRED CAZALS

né en 1915 à la Capelle-Viaur de Flavin.

Transcription

Occitan
Français
« Me promenent tot lo long del rivatèl,
Tot en gardent las auquetas. (bis)

Ne rencontrèri un pastorèl
Qu'amassava de violetas.

E me di(gu)èt : “N'ajas pas paur de ieu,
Te donarai de floretas.” (bis)

Lo pastorèl sauta lo rivatèl,
La prenguèt per la maneta. (bis)

Aquí de fòrça o de bon grat,
La me fotèt sus l'èrbeta.

Aquí vesètz-lo l'amor del pastorèl
Per la pastoreleta. (bis)

“Ai pastorèl laissa-m'anar,
Qué me dirà la miá maire ? (bis)

De lai èsser tant demorada,
Sans avure res a faire.

Auriá ben paur que quauque missant lop
Me sisquèssa saltat al pargue.” (bis) »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...