Las trèvas

Collecté en 2004 Sur les Communes de Flavin, Ste-Radegonde Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les trèvas ou trèves sont des revenants qui se manifestaient de diverses manières afin de contraindre des héritiers à faire dire des messes pour le repos de l'âme d'un défunt. Cette croyance était très répandue jusqu'au début du XXe siècle.

Pour faire cesser ces phénomènes, on faisait appel au curé.

La tradition orale rapporte que les croix implantées dans les campagnes et la sonnerie de l'angélus chassaient les trèvas.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ERNEST COLOMB

né en 1945 à Flavin.

Transcription

Occitan
Français
« Fasián paur al monde per çò que lo monde voiatjavan bravament la nuèch, tornavan de la vila la nuèch sovent, o los domestiques se cambiavan la nuèch, aquò partiá dins lo negre… E i aviá totjorn de monde per far paur.
Disián :
“Ten, i vam metre…”
Ieu aviái entendut dire qu'avián metut a-z-un tipe que sabián que tornava, i avián fotut una caissa, coma una caissa de mòrt, e i s'èra metut quauqu'un dedins.
Quand arribèt aquí, vegèt aquí dins lo negre…
“De qu'es aquela caissa, aquí ?”
I metèt las mans dessús e lo mòrt di(gu)èt :
“Daissa-me que dormisse !”
E lo tipe, pardí, atapèt las cambas al còl e filèt sans demandar mai ! »
Le cercueil
« Ils faisaient peur aux gens parce que les gens voyageaient beaucoup la nuit, ils revenaient de la ville la nuit souvent, ou bien les domestiques se déplaçaient la nuit, ça partait dans l'obscurité… Et il y avait toujours des gens pour faire peur.
Ils disaient :
“Tiens, nous allons y mettre…”
Moi j'avais entendu dire qu'ils avaient mis à un type dont ils savaient qu'il revenait, ils lui avaient mis une caisse, comme un cercueil, et quelqu'un s'était mis dedans.
Quand il arriva là, il vit là dans l'obscurité…
“Qu'est-ce que c'est que cette caisse, là ?”
Il mit les mains dessus et le mort dit :
“Laisse-moi car je dors !”
Et le type, bien sûr, attrapa ses jambes à son cou et fila sans demander rien de plus ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...