Un ponh…

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Fayet Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Dans les jeux, pour former les équipes ou désigner un joueur, on avait recours à des comptines. La signification des mots les composant est bien souvent obscure.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Yvette ROUVE

née Ramondenc en 1927 à Ladesovre de Fayet.

Transcription

Occitan
Français
« Apelàvem aquò “per plombar”, per veire lo que èra designat per jo(g)ar a Colin-Maillard, lo que caliá que comencèsse lo prumièr.

“Un ponh,
Bordon,
Josèp,
Simon,
La pèira,
Muscada,
Grilhada,
De fiu,
Coton,
Compèra,
Besson !”

E lo “besson” sortissiá del jòc. Contunhàvem d'aquí que ne demorèsse qu'un e èra aquel que jo(g)ava lo prumièr. »
Un poing…
« Nous appelions cela “pour plomber”, pour voir celui qui était désigné pour jouer à Colin-Maillard, celui qui devait commencer le premier.

Un poing,
Bourdon,
Joseph,
Simon,
La pierre,
Muscade,
Grillée,
Du fil,
Coton,
Compère,
Jumeau !”

Et le “jumeau” sortait du jeu. Nous continuions jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un et c'était celui-là qui jouait le premier. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...