Les oires

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Estaing, St-Symphorien-de-Thénières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les vignes des vallées (ribièiras) approvisionnaient le marché montanhòl.

Le transport était assuré soit par le vendeur, soit par l’acheteur, avec des chars à bœufs ou bien à dos de bête (a bast), dans des outres (oires).

Il y avait aussi des revendeurs montanhòls.

Ethnotexte

Henria RAYNAL

née en 1920 à Saint-Symphorien, décédée en 2016.

Transcription

Occitan
Français
« Mon arrièire-grand-paire anava quèrre de vin en aval, sai pas end ont, benlèu anava pas jusca-z-Estanh. Disián qu’aquò èra luènh, a l’epòca, ambe d’oires e una sauma. Lo tornava vendre e ne’n bailava un bocin als enfants. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...