Femmes et homme écrasant des cerneaux (nogalhs) de noix (noses, rasclas, rascalons) avec un moulin à meule verticale (ase, pilon, vertelh, vertuelh)

Collecté en 1995 Sur la Commune de Espeyrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Femmes et homme écrasant des cerneaux (nogalhs) de noix (noses, rasclas, rascalons) avec un moulin à meule verticale (ase, pilon, vertelh, vertuelh)

Appelé pilon dans le Saint-Affricain (Vabrés), vertelh ou vertuèlh en Rouergue occidental ou ase ailleurs, le moulin à huile de noix est constitué d’une meule (mòla) sur chant tournant sur son axe autour d’un pivot central vertical. 
A l’opposé de la meule, se trouve une lame de fer (sirventa) qui ramène automatiquement les cerneaux de noix (nogalh) sur le passage de celle-ci. 
Ces moulins étaient actionnés soit par l’eau, soit par un équidé, et pouvaient également servir à écraser les pommes dont on faisait du cidre (citra).

Espeirac

Photo

Femmes et homme écrasant des cerneaux (nogalhs) de noix (noses, rasclas, rascalons) avec un moulin à meule verticale (ase, pilon, vertelh, vertuelh)
© Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...