L'estiva

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Espalion, St-Chély-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Selon un calendrier immuable, les bêtes montent sur l'Aubrac le 25 mai et en redescendent pour la Sent-Guirald (Saint-Géraud), le 13 octobre. Elles passent la belle saison dans des pâturages d’altitude appelés montanhas.

Dans les burons (masucs), on fabriquait jadis la fourme d'Aubrac.

Dans les temps anciens, les éleveurs qui mettaient des couples vache-veau à l’estive étaient rémunérés en fromage par le propriétaire de la montanha. Avec la fin de la traite dans les masucs, il leur fallut payer une location pour l’estive, le veau n’étant plus sevré.

Ethnotexte

Transcription

Occitan
Français
« Cada païsan montava dètz o vint vacas, las metián ensemble e i aviá lo cantalés que las esperavan. Se pagavan ambe lo fromatge. Naltres, pagàvem pas l’estiva mès elses molzián las vacas. Al començament, balhavan dos quilòs de fromatge per vaca e aprèssa, pas res. E aprèssa, caliá pagar encara ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...