J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les familles organisaient des veillées pour dénoisiller. Le mari de Juliette étant cabretaire, ces veillées se terminaient généralement en dansant.

On allait ensuite apporter les noix au moulin (ici au moulin d'Olt à Entraygues ou au moulin de Carrier, entre Florentin et Le Nayrac) afin d'avoir une petite réserve d'huile de noix.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

TURLAN JULIETTE ET FROMENT MARCEL

née Liautard en 1917 à Saint-Amans ; né en 1924 à Florentin, décédé en 2018.

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...