Traversar Òlt a Murat

Collecté en 2000 Sur les Communes de Enguialès-Le Fel, St-Parthem Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Faute de ponts, on franchissait les principaux cours d’eau dans des barques (naus).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Euphrasie FALGUIÈRES

née Teysssèdre en 1938 à Enguialès.

Transcription

Occitan
Français
« Murat, aquò's un vilatge de l'autre costat de l'ai(g)a qu'i aviá pas de camins. Passàvem tot en batèu.
L'enfant anava a l'escòla en batèu.
– Aquò's el que traversava tot sol ?
– A non, nautres, nos caliá traversar. Après, quand sia(gu)èt bèl, traversava tot sol. E, quand l'ai(g)a èra bèla, veniá biure lo cafè chas les religieuses e esperava l'ora de l'escòla aquí, quand l'ai(g)a èra bèla, que ieu podiái pas passar l'ai(g)a.
– Aquò èra son paire que lo traversava.
– Son paire, en partent al trabalh, lo preniá al trabalh, lo preniá ambe el.
– I a pas ajut cap de domatge en traversent l'ai(g)a quand es bèla coma aquò ?
– Non. Pas qu'un còp, quand traversavan un còrs que la ponhada del cercueil petèt. Èran plan embestiats per montar lo caminòl. Urosament que se trobèt un òme qu'aviá una còrda dins la voetura, autrament podián pas montar lo cercueil a la rota.
Quand sia(gu)èrem novèls maridats crompèrem una gròssa cosinièira, una Monthermé que fasiá quatre cent quatre-vints quilòs. Lo Boièr d'a Decasevila nos la demontèt tota pèça per pèça per poire la passar a Murat. La cambra a cochar, aquí, lo Conquet de La Glanda la fa(gu)èt, aquò sia(gu)èt pareil.
– Tot en barca.
– Tot en barca. La prumièira cambra a cochar que fa(gu)èrem far, nos la passèron en barca e tota desmontada.
– E per venir a la vòta, alèra, la barca atanben ?
– E la barca atanben, per venir a la fèsta, a l'entarrament, a la messa, a l'espiçariá, anar far las corsas a Decasevila, tot en batèu.
– E lo bestiau ?
– E lo bestiau, lo passàvem per un camins a pè a Grand-Vabre o de còps lo vedèl dins lo batèu mès aquò èra pas tròp prudent, que lo caliá jaire e l'estacar. Un còp sautèt dins la vòlta, lo vedèl, e manquèt a far revensar lo batèu…
– E lo vedèl, anàvetz a la fièira…
– A la fièira a La Sala. »
Traverser le Lot à Murat
« Murat est un village de l'autre côté de la rivière. Il n'y avait pas de chemin pour y aller. Nous passions tout en bateau.
Notre fils allait à l'école en bateau.
– Il traversait tout seul ?
– Ah non, il nous fallait traverser avec lui. Après, quand il a été grand, il traversait tout seul. Quand l'eau était haute, il venait boire un café chez les religieuses et il attendait l'heure de l'école là, quand l'eau était haute et que je ne pouvais pas traverser.
– Son père le faisait traverser.
– En partant au travail, son père le prenait, il le prenait avec lui.
– Il n'y a eu aucun dommage, en traversant quand l'eau est haute ?
– Non. Seulement une fois, quand ils transportaient un corps et que la poignée du cercueil cassa. Ils étaient bien embêtés pour monter le sentier. Un homme avait heureusement une corde dans sa voiture, sinon ils n'auraient pas pu monter le cercueil à la route.
Quand nous fûmes jeunes mariés, nous achetâmes une grosse cuisinière, une Monthermé qui faisait 480 kg. Boyer de Decazeville la démonta entièrement, pièce par pièce, pour pouvoir la faire passer à Murat. La chambre à coucher, là, Conquet de La Glande la fit, ce fut pareil.
– Tout en barque.
– Tout en barque. La première chambre à coucher que nous fîmes faire, ils nous la passèrent en barque, toute démontée.
– Et pour venir à la fête, alors, en barque aussi ?
– En barque aussi, pour venir à la fête, à l'enterrement, à la messe, à l'épicerie, faire les courses à Decazeville, tout en bateau.
– Et le bétail ?
– Nous faisions passer le bétail par un sentier, par Grand-Vabre ou parfois, le veau dans le bateau mais ce n'était pas très prudent car il fallait le coucher et l'attacher. Une fois, il a sauté dans le tourbillon, le veau, il a failli faire chavirer le bateau.
– Avec le veau vous alliez à la foire…
– À la foire à Decazeville. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...