Las vilhadas

Collecté en 2000 Sur les Communes de Enguialès-Le Fel, Vitrac-en-Viadène Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Avant d'aller se coucher, on veillait en famille autour du feu. Les femmes filaient ou tricotaient, les hommes racontaient des histoires aux enfants.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Maurice BOSC

né en 1927 à Banroques d'Enguialès-Le Fel, décédé en 2019.

Transcription

Occitan
Français
« Las vilhadas, d'aquel moment, i aviá pas la television. Quand cassavan las noses, epluchavan las castanhas, empr'aquí, la maire de còps fialava o tricotava e lo paire preniá lo relais,contava una altra istoèra en atendant. Se caufavan al pè del fuòc abans d'anar se jaire. »
Les veillées
« Les veillées, à cette époque, il n’y avait pas la télévision. Quand ils cassaient les noix, épluchaient les châtaignes, par là, la mère parfois filait ou tricotait et le père prenait le relais, il racontait une autre histoire en attendant. Ils se chauffaient au pied du feu avant d’aller se coucher. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...