La tisana de sèrp

Collecté en 2000 Sur les Communes de Enguialès-Le Fel, Vitrac-en-Viadène Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Beaucoup de familles se soignaient avec de la tisane de serpent, notamment pour les maux de ventre. Certains utilisaient la peau séchée, d'autres la chair conservée dans du sel.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Maurice BOSC

né en 1927 à Banroques d'Enguialès-Le Fel, décédé en 2019.

Transcription

Occitan
Français
« N'i aviá que ramassavan las sèrps, atanben. Fasián cuèire las sèrps per far de bolhon per se donar de vigor. Buvián aquò a junh lo matins e aquò lor donava un còp de foet, pareis, soi-disant… »
La tisane de serpent
« Certains ramassaient les serpents, aussi. Ils faisaient cuire les serpents pour faire du bouillon pour se donner de la vigueur. Ils buvaient ça à jeun le matin et ça leur donnait un coup de fouet, il paraît, soi-disant... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...