La porcelòta

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Durenque, St-Jean-Delnous Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette formule se récite en caressant la paume de la main de l'enfant, puis en désignant les doigts (du pouce vers l'auriculaire) et en terminant par des chatouilles dans le creux de la main.

Dans la version la plus commune en Rouergue, il s'agit d'un petit lièvre (una lebreta).

Roger explique ainsi pourquoi l'auriculaire est plus petit que les autres doigts.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Roger TRÉMOLIÈRES

né en 1932 à Durenque.

Transcription

Occitan
Français
« Aquí per una pradelòta,
I a una porcelòta,
Que se passejava,
Aquí pel praton.
Aquel la vegèt,
Aquel l’atrapèt,
Aquel la sangnèt,
Aquel la mangèt,
E aquel fasiá : “Piu, piu, piu, pas res per ieu !”
E demorèt pichon, butèt pas. »
La petite truie
« Là dans un petit pré,
Il y a une petite truie,
Qui se promenait,
Là dans ce petit pré.
Celui-là la vit,
Celui-là l’attrapa,
Celui-là la saigna,
Celui-là la mangea,
Et celui-là faisait : “Piou, piou, piou, rien pour moi !”
Et il resta petit, il ne poussa pas. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...