La cabra blanca

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Drulhe, Maleville Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les anciens se souvenaient des peurs (paurs) dont parlaient leurs grands-parents et, dans une société très christianisée, le Diable tenait une place importante.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Adrienne VIGUIÉ

née Marty en 1914 à La Millie de Maleville.

Transcription

Occitan
Français
« Li aviá un airal, mos grands-parents ne parlavan, que li aviá la cabra blanca. Cada còp que passavan a-n-aquel airal, vesián quicòm de blanc. Sabián pas qu’èra aquò, ni z’o avián pas jamai sachut.
E disián :
“Ai vista la cabra blanca.”
Aquò’s vertat, aquò. Mos grands-parents lo disián. »
La chèvre blanche
« Il y avait un endroit, mes grands-parents en parlaient, où il y avait la chèvre blanche. Chaque fois qu’ils passaient à cet endroit, ils voyaient quelque chose de blanc. Ils ne savaient pas ce que c’était, et ils ne l’ont jamais su.
Et ils disaient :
J’ai vu la chèvre blanche.”
C’est vrai, ça. Mes grands-parents le disaient. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...