E tant que farem aital… (La ròda de Marinon)

Collecté en 2000 Sur les Communes de Druelle, Moyrazès Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson est généralement chantée en fin de soirée, parfois associée à "Partirem pas d'aicí".

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ROGER CHINCHOLLE

né en 1931 à Moyrazès.

Transcription

Occitan
Français
« Alara vos vau cantar una cançoneta : “La ròda de Marinon”.

Tant que farem aital, Marinon,
Cromparem pas de bòria,
Tant que farem aital, Marinon,
Cromparem pas d’ostal.

Un còp, dos còps, tres còps,
Aquò’s pas gaire.
Un còp, dos còps, tres còps,
Aquò’s pas tròp.

Quand te fau un poton, Marinon,
Trobas que n’i a pas gaire,
Quand te fau un poton, Marinon,
Trobas que n’i a pas pro.

Un còp, dos còps, tres còps,
Aquò’s pas gaire.
Un còp, dos còps, tres còps,
Aquò’s pas tròp.

E se vesèm venir, Marinon,
Un dròlle cada prima,
E se vesèm venir, Marinon,
Cada prima un nenon.

Un còp, dos còps, tres còps,
Aquò’s pas gaire.
Un còp, dos còps, tres còps,
Aquò’s pas tròp. »
Tant que nous ferons ainsi…
« Alors je vais vous chanter une petite chanson : “La roue de Marinou”.

Tant que nous ferons ainsi, Marinou,
Nous n’achèterons pas de ferme,
Tant que nous ferons ainsi, Marinou,
Nous n’achèterons pas de maison.

Une fois, deux fois, trois fois,
Ce n’est pas beaucoup.
Une fois, deux fois, trois fois,
Ce n’est pas trop.

Quand je te fais un bisou, Marinou,
Tu trouves que ce n’est pas beaucoup,
Quand je te fais un bisou, Marinou,
Tu trouves que ce n’est pas assez.

Une fois, deux fois, trois fois,
Ce n’est pas beaucoup.
Une fois, deux fois, trois fois,
Ce n’est pas trop.

Et si nous voyons venir, Marinou,
Un enfant chaque printemps,
Et si nous voyons venir, Marinou,
Chaque printemps un bébé.

Une fois, deux fois, trois fois,
Ce n’est pas beaucoup.
Une fois, deux fois, trois fois,
Ce n’est pas trop. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...