Lo lop e lo saile de crin

Collecté en 2000 Sur la Commune de Curières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Ce récit du saile de crin (sorte de cape), arraché par le loup à un homme parvenant à se mettre en sécurité dans un bâtiment, est très répandu.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

DENISE CESTRIÈRES

née Salabert en 1918 à Vincennes (94).

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra un òme que veniá de vilhar e, tot en un còp, s'atrachèt que lo lop lo seguiá. Un lop lo seguiá, un lop afamat, se(g)urament l'ivèrn, quand i aviá de nèu. Alara, coma lo vilatge èra bien barrat, exprès justament pels lops… Urosament, i agèt una pòrta de granja qu'èra pas clavada. Alara se despachèt de dintrar dins la granja mès, coma lo lop començava a lo sarrar, desgrafèt son saile, lo grand saile de crin, qu'avián a l'epòca. Lo lop prenguèt lo saile en cre(s)ent de prendre lo bonòme e el se barrèt dins la granja e sia(gu)èt sauvat. E, lo lendeman matin, lo saile èra en mila bocinses davant la pòrta de la granja. Aquí una istoèra de lop. »
Le loup et le pardessus en crin
« C’était un homme qui venait de participer à une veillée et, tout à coup, il s’est aperçu que le loup le suivait. Un loup le suivait, un loup affamé, sûrement en hiver, quand il y avait de la neige. Alors, comme le village était bien fermé, pour les loups justement... Heureusement, il y avait une porte de grange qui n’était pas verrouillée. Alors, il s’est dépêché d’entrer dans la grange mais, comme le loup commençait à le serrer, il a dégrafé son pardessus, le grand pardessus en crin, qu’ils avaient à l’époque. Le loup a pris le pardessus en croyant prendre l’homme et lui il s’est enfermé dans la grange et il a été sauvé. Et, le lendemain matin, le pardessus était en mille morceaux devant la porte de la grange. Voilà une histoire de loup. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...