Lo fems dins la levada

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Curières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les prés (prats) étaient soigneusement entretenus, irrigués et drainés. On déversait du fumier (fems) dans les rigoles (besals, levadas).

Certains avaient des réserves d'eau (pesquièrs, pisquièrs).

Los driches d’aiga étaient déjà réglementés au Moyen Age. On allait parfois au tribunal : plaijavan.

Ethnotexte

GEORGES ALAZARD

né en 1921 à Vergne-Plaine de Curières.

Transcription

Occitan
Français
« I aviá de levadas e fasián partir de fems dels pesquièrs. Durbián aquò un còp per un, un còp per l’altre. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...