Les vacairòus

Collecté en 2000 Sur les Communes de Curières, Laguiole Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette formule, appelée en Rouergue vacairòls, vacairòus ou vacassièrs, est connue sur l'ensemble du domaine occitan. Frédéric Mistral la cite dans "Mirèio".

Elle met en garde contre les soubresauts de l'hiver au cours des quatre derniers jours du mois de mars et des trois premiers du mois d'avril. Cette période est traditionnellement connue comme étant particulièrement instable. Or, c’est le moment où le foin peut venir à manquer alors que les températures sont encore trop fraîches pour sortir les bêtes.

Dans le domaine français, ces jours sont appelés “jours de la vieille”.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Berthe MONTEIL

née Dijols en 1930 à Laguiole.

Transcription

Occitan
Français
« Mars di(gu)èt a-z-Abriau :

“Presta-me'n tres que ieu n'ai quatre,
Las pautes de la vièlha farem batre !”

Aquò èra una vielhita qu'èra als Marciaus.
Les Marciaus, c'est une maison qu'il y a ici sur la commune.
E aviá tres o quatre vacas, aquela paura vielhita, mas que arribèt al mes de mars, aviá pas pus res a lor donar. Lor donèt ben la palha qu'aviá dins la colcera mès aquò sufi(gu)èt pas, las vacas ni crebèron. Fasiá de nèu. »
Les vacairòus
« Mars dit à Avril :

“Prête-m'en trois, moi j’en ai quatre,
Nous ferons battre les paumes de la vieille !”

C’était une petite vieille qui était aux Marciaus.
Les Marciaus, c’est une maison qu’il y a ici sur la commune.
Et elle avait trois ou quatre vaches, cette pauvre petite vieille, mais au mois de mars, elle n’avait plus rien à leur donner. Elle leur a bien donné la paille qu’elle avait dans sa paillasse, mais ça n’a pas suffi, les vaches en ont crevé. Il neigeait. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...