La trica

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Curières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L'asegada est le nom du parcours que le pastre faisait suivre aux vaches en journée. Faute de chien, il jetait un bâton courbe(trica) d'alisier (drelhièr) au-devant des bêtes récalcitrantes.

Ethnotexte

LUCIEN PRADEL

né en 1920 à Paris, décédé en 2014.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra un bocin de boès en corba, l’escampavan. L’escampavan. Dins las grandas montanhas, quand i aviá mai de cent vacas, fasián l’asegada, fasián lo torn de la montanha. Lo pastre èra en dedins e, quand una s’escartava tròp, li escampava la trica. Aquò èra pas un baston drich. D’ont mai èra guèrlhe, d’ont melhor èra. I aviá de drelhièr amont dins las montanhas. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...