La batusa

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Curières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les premières machines, appelées cròcapalhas, étaient actionnées par des hommes, à la manivelle, ou par un manège de bœufs, de vaches ou de juments.

Vinrent ensuite les batteuses utilisant l’énergie produite par une machine à vapeur.

Les jours de battages, on s'entraidait.

Ethnotexte

JEAN CHARDAIRE

né en 1939 au Puech-Haut de Curières.

Transcription

Occitan
Français
« Vesiam arribar tot lo monde de la comuna. Un veniá per passar las garbas, l’altre per tirar lo gran per lo montar al plancat, les altres per prene la palha e la metre dins las granjas… »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...