Empresurar la gèrla

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Curières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le lait de la traite était transporté au masuc dans des gèrlas. La capacité des gèrlas était mesurée en nombre de seaux de 20 litres : la gèrla de quatre contenait 80 litres et la gèrla de sièis 120 litres.

Ethnotexte

ALBERT DIJOLS

né en 1938 au Cayrel de Curières.

Transcription

Occitan
Français
« Lo lach arribava cald. Lo molzián e lo prenián tot de suita al masuc e aquò èra la calor de la bèstia, fasián pas caufar, rarament, que seriá pas estat tan bon. Quand arribava, i metián la presura. Una ora après, èra calhat e lo fromatge se fasiá atau. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...