Ègas e muòls pels Italians

Collecté en 2001 par IOA Sur les Communes de Curières, Gabriac, Laguiole, Rodez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L’exportation des mulets (muòls) vers la Catalogne, l’Espagne ou les Alpes franco-italiennes était alimentée par le croisement des juments (ègas) avec des ânes (ases) possédés par quelques stations de monte (plaças).

Les équidés servaient surtout pour les déplacements et pour la fenaison.

Les races les plus courantes en Rouergue étaient l’Auvernhassa, la Bretona et l’Ardenesa.

Ethnotexte

GEORGES ALAZARD

né en 1921 à Vergne-Plaine de Curières.

Transcription

Occitan
Français
« Aviam d’ègas polinièiras e aquò èra a la fièira de Laguiòla qu’aquò s’anava vendre, o a Gabriac. Aquò èra sustot de bretons, aicí. Mès, n’i a que crompavan de chavals e de muòls a Laguiòla, a Rodés, a Gabriac per vendre als Italiens. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...