Acochar per un prat

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Curières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les naissances avaient lieu à domicile, avec le secours de quelques femmes âgées et expérimentées.

Notre informateur raconte ici l'histoire d'un accouchement s'étant déroulé dans un pré, au cours des travaux de fenaison.

Ethnotexte

LUCIEN PRADEL

né en 1920 à Paris, décédé en 2014.

Transcription

Occitan
Français
« Lo grand-paire o m'aviá contat. I aviá una femna, aicí [Linars de Curièiras], que acochèt aval per un prat. Veniá de cargar lo fen e fasquèt l'enfant aiquí. Aquò èra a cinc-cents mèstres del vilatge. Quand arribèt aicí, lo grand-paire descargava un carri de fen e, tot d'un còp li ditz :
“Ten Joan, vèni veire de que ai trobat, dins la falda !”
Lo grand-paire pensava qu'aquò èra una lèbre o un lapin o coma aquò. Aquela femna li duèrb la falda amb aquel enfant dedins ! Lo grand-paire ne podiá pas revenir de veire aquel afaire ! Aquò èra una femna talament fòrta que aquò se coneissiá pas… Aquò èra lo detzième o onzième ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...